Menu

Revue de presse

ALN/NT2 Chaire de recherches du Canada sur les arts et littératures numériques - 31 mai 2018

Jean-Michel Berthiaume fait un retour critique et "coup de coeur" du Festival Chromatic

« Le festival Chromatic qui célèbre l'art et la créativité montréalaise aura lieu du 26 mai au 2 juin 2018 à l'Ancienne école des beaux-arts. Cette semaine à l'émission, nous partageons nos expos et installations préférées du festival. »

Baronmag.com - 23 mai 2018

« Chromatic Pro: Les arts et les affaires à l'unisson », par Claire-Marine Bea

« Si les conférences et panels ne manquent pas sur l'île de Montréal, Chromatic Pro s'attèle chaque année à mettre sur pied des activités et discussions qui s'adressent avec cohérence et diversité aux entrepreneurs culturels, aux esprits créatifs, aux étudiants, et bien sûr, aux investisseurs, afin de questionner et solutionner des modèles d'affaires et initiatives novatrices. [...] Quatre conférences de ce volet pro ont notamment suscité notre attention : DISCUSSION: « Les galeries font tomber les murs: Les nouveaux enjeux de commissariat et de diffusion à l'ère post-internet ».

ALN/NT2 Chaire de recherches du Canada sur les arts et littératures numériques - 15 mai 2018

RÉPERTOIRE | « Salut l'Internet- Kwei pamikicikopitcikan - Kuei anite ka tapishimitishunanut - Hello the Internet - Ashkennon’nia Internet - Kway Internet », par Alexandra Tremblay

« Par le biais de la technologie numérique, les étudiant.e.s de Kiuna revendiquent leur appartenance à la société post-Internet tout en formulant une critique post-colonialiste de la culture de masse et du web. Les possibilités de représentation du numérique sont utilisées pour exprimer leur subjectivité tout en remédiatisant leur culture traditionnelle afin de la rendre dynamique. »

Journal Métro - 10 mai 2018

« Démocratiser l’art autochtone », par Maïtée Labrecque-Saganash

« Les Autochtones sont souvent vus comme des reliques du passé. Nous sommes pourtant de grands consommateurs de culture pop aussi, et Salut l’Internet est un projet visant à «autochtoniser» le web et s’approprier cette plateforme. C’est aussi une occasion pour les étudiants de Kiuna qui sont hors de leur territoire traditionnel de trouver l’équilibre dans ce monde qui jure avec nos traditions. Cette exposition est une invitation des étudiants à vous faire découvrir les êtres contemporains qu’ils sont et à déconstruire les préjugés à notre égard qui règnent aussi sur l’internet. James Luna serait fier d’eux. Dans le cadre de ce mentorat, l’équipe de Galerie Galerie a aussi été invitée à découvrir nos cultures, sous l’aile du valeureux Guy Sioui-Durand. Un dialogue digne du XXIe siècle. »

ALN/NT2 Chaire de recherches du Canada sur les arts et littératures numériques - 16 novembre 2017

DÉLINÉAIRES | « Up!: une résidence vidéo «at home» de Galerie Galerie », par Alexandra Tremblay

« Du 23 octobre au 12 novembre 2017, l'espace de diffusion en ligne Galerie Galerie a présenté Up!, une résidence vidéo «at home» développée en collaboration avec le Studio XX. Par cette résidence, la galerie cherche à mettre de l'avant des démarches artistiques s'inscrivant dans «l’expérimentation de la création vidéographique instinctive, en plus d’interroger la mise en ligne continue de contenu que permet/provoque/invite les nouvelles plateformes numériques telles qu’Instagram, Snapchat et Facebook1». L'exploration des possibilités de ces plateformes pour l'art numérique est au coeur des préoccupations de Galerie Galerie, comme le démontre les cinq expositions en ligne organisées depuis sa création. »

ALN/NT2 Chaire de recherches du Canada sur les arts et littératures numériques - 23 octobre 2017

ACTUALITÉS | « Résidence vidéo UP! - Galerie Galerie en partenariat avec le Studio XX »

« Galerie Galerie présente une « at home residency » en partenariat avec le STUDIO XX. Trois artistes ont été sélectionné.e.s afin de participer à une recherche-création axée sur l'expérimentation de la création vidéographique instinctive. Dès le 23 octobre, Justine Durand, Jules Deslandes ainsi que Nani$ôka Groupe vont utiliser tour à tour le compte Instagram de Galerie Galerie afin de produire, documenter et diffuser un certain nombre de contenu vidéo dans le but d'interroger la mise en ligne continue que permet/provoque/invite les nouvelles plateformes numériques telles qu’Instagram, Snapchat et Facebook. »

Baronmag.com - 09 septembre 2017

« Un encan d’oeuvres numériques pour le 1er anniversaire de Galerie Galerie (nos photos) », par Camille Gladu-Drouin

« On vous a beaucoup parlé au cours de l’année de cette première galerie québécoise en ligne d’oeuvres numérique au cours de la dernière année. Pour souligner son premier anniversaire, l’équipe des fondatrices a eu envie de célébrer avec un encan et une présentation d’oeuvres interactives au Eastern Bloc. »

ALN/NT2 Chaire de recherches du Canada sur les arts et littératures numériques - 13 juillet 2017

RÉPERTOIRE | « INSTA, par L'Hérault, Sarah et Mathieu Cardin », par Alexandra Tremblay

« Du 8 juin au 13 juillet 2017, la galerie d'art en ligne Galerie Galerie offre aux internautes de visiter l'exposition INSTA où figurent deux installations interactives: « Il est faux de croire que tu ne reverras peut-être jamais cette belle poubelle pas du tout instable » de Sarah L'Hérault » et « John Frum, les masseuses et autres entreprises » de Mathieu Cardin. Ces artistes ont ainsi été invités par la galerie à «réfléchir sur l’occupation de l’espace en ligne» en réalisant de l'art installatif adapté aux caractéristiques propres de l'espace d'exposition numérique. »

Revue Ex Situ - 21 juin 2017

« INSTA DE GALERIE GALERIE : UN ESPACE DE DIFFUSION INFINI DANS L’IMMATÉRIALITÉ DU WEB »

« INSTA est constituée de l’œuvre de Sarah L’Hérault, Il est faux de croire que tu ne reverras peut-être jamais cette belle poubelle pas du tout instable (2017) et celle de Mathieu Cardin, John Frum, les masseuses et autres entreprises (2017). Tous deux reconnus comme étant des créateurs d’art installatif, ils réfléchissent ici à l’occupation de l’espace en ligne. En effet, avec l’avènement des expositions virtuelles, une question se pose quant à l’immatérialité du Web par rapport à la matérialité de l’objet d’art. Serait-il possible de rematérialiser l’espace virtuel du Web par l’utilisation des images et de leurs référents ? »

ETC MEDIA - 15 juin 2017

n° 111, 2017, p. 74-77 | « B34UD355IN à l’ère du numérique », par Raphaëlle Cormier

« Inspirée par le manifeste In Defense of the Poor Image (e-flux journal, 2009) de l’artiste et théoricienne allemande Hito Steyerl, laquelle milite en faveur d’une image pauvre (poor image), Galerie Galerie suggère une approche du dessin numérique dominée par l’accidentel, l’approximatif et la franche naïveté. Loin des prouesses techniques qui prolifèrent dans les domaines du cinéma, de la publicité, de l’architecture et des jeux vidéo, Galerie Galerie s’intéresse aux mouvements alternatifs, qu’elle qualifie d’amateurismes. Pour l’occasion, la plateforme réunit le travail de six artistes : Inès Allard, Mathieu P. Lapierre, Adriana Smith, Alban Loosli, Mégane Voghell et Simon Provencher. »

Baronmag.com - 29 janvier 2017

« Le vernissage de B34U D3551N de Galerie Galerie en photos! », par Camille Gladu-Drouin

« Ce n'est pas parce qu'on est une galerie numérique qu'on ne peut pas créer des vernissages dans la vraie vie (ou AFK - away from keyboard). Hier, c'était à l'Espace POP que prenait place la troisième expo de Galerie Galerie, dédiée au dessin numérique. Cette nouvelle exposition, intitulée B34U D3551N, s'attarde ainsi à la pratique du dessin numérique. Les commissaires de la galerie mettent de l'avant des artistes aux pratiques variées, qui explorent le genre dans plusieurs de ses formes. »

ALN/NT2 Chaire de recherches du Canada sur les arts et littératures numériques - 22 novembre 2016

RÉPERTOIRE | « Silicon Vallée, par Darsigny, Marie, Jessica MacCormack, Émilie Gervais et Laure Bardou », par Lisa Tronca

« Galerie Galerie, une plateforme de diffusion en ligne d'art numérique, présente sa deuxième exposition, Silicon Vallée, du 27 octobre au 18 décembre 20161. Le titre fait évidemment référence à Silicon Valley, la région du sud de San Francisco accueillant près de 6000 entreprises de haute technologie, incluant les magnats Google, Facebook, Netflix, etc. La thématique soulève le sexisme dont fait preuve cette industrie de la technologie envers les femmes 2 et ouvre la réflexion sur l'hétéronormativité et la discrimination de genre dans le milieu technologique et informatique. »

Baronmag.com - 05 novembre 2016

« Galerie Galerie met de l'avant une féminité renouvelée avec sa nouvelle expo Silicon Vallée », par Maryse Boyce

« Rendre l'art numérique accessible, plus particulièrement les pratiques hors normes, tel est le coeur de la mission de Galerie Galerie. Cela se traduit d'abord par son espace, transposition d'une vraie galerie avec un bureau, des pièces qui accueillent chacune une oeuvre, une salle de bain (qui vaut le détour avec son squelette dansant et sa bouteille de boy tears), et un(e) stagiaire non-rémunéré(e) non-genré(e) qui répond aux clics des visiteurs avec de l'information pertinente. Un clin d'oeil aux très nombreux postes de stagiaires dans le milieu des arts visuels, un secteur où les femmes occupent par ailleurs une majorité des emplois administratifs. »

L’aréospatial magazine radio - 01 novembre 2016

Balado – Émission du 1er novembre 2016

« On parle d’art web avec l’artiste français Pierre Giner, en résidence à la Chambre Blanche, et Gabrielle Bernatchez, instigatrice du projet Galerie Galerie. »

C'est juste du Web - 29 septembre 2016

Ça m'allume

« Cette semaine on découvre noovo.ca, la nouvelle plateforme du Groupe V Médias, et on bricole avec Sylvain rénove. En entrevue, on reçoit Claudia Larochelle, animatrice du nouveau webmagazine LIRE, pour parler littérature et web. Et au Ça m'allume, on visite la galerie d'art virtuel Galerie Galerie et on découvre les enjeux qui touchent les vedettes de Celebs Have Issues. »

Revue Ex Situ - 27 septembre 2016

« Une nouvelle galerie virtuelle piratée par des artistes », par Catherine Lafranchise

« Forte de son succès, Galerie Galerie a été victime la semaine dernière de piratage de la part du collectif les Enfants de Chienne. Il s’agit d’une galerie virtuelle, fondée au mois d’août dernier. Son concept s’inscrit en plein dans l’air du temps, puisque ses expositions ne sont que virtuelles et les œuvres présentées font partie de la mouvance numérique. De plus, leur infolettre se veut plutôt un moyen de diffusion du travail des artistes qu’une simple lettre informative. »

Vice du Jour - 13 septembre 2016

GALERIE GALERIE : DIFFUSER L'ART NUMÉRIQUE D'ICI SUR LE WEB

« Galerie Galerie, c'est un espace de diffusion et de réflexion artistique qui vit exclusivement sur le web. VICE du jour a visité leur première exposition C LA VIE ¯_(ツ)_/¯, qui fait le rapprochement entre le physique et le numérique. »

Revue Ex Situ - 26 août 2016

« C LA VIE, EXPOSITION VIRTUELLE ET RÉELLE DE GALERIE GALERIE », par Eli Larin

« Pour Latouche, l’inclusion du nouveau terme dans le mandat de Galerie Galerie leur permet de se distinguer d’autres galeries québécoises comme d’un lieu d’exposition alternatif d’art web. Elles souhaitent présenter des œuvres plus difficiles à exposer en galerie traditionnelle, tels des sites web et des GIF. Il s’agit pour elles d’un effort de légitimisation de ces nouvelles formes d’art qu’elles tentent de faciliter en offrant un espace d’exposition québécois et francophone, en plus de susciter et contribuer à une théorisation du mouvement. »

ALN/NT2 Chaire de recherches du Canada sur les arts et littératures numériques - 16 août 2016

Entrevue avec Lisa Tronca diffusée sur CHOQ.CA la radio web de l’UQAM

« Cette semaine à l'émission Lisa Tronca reçoit deux des fondatrices de GALERIE GALERIE. Elles parlent de la diffusion de l'art au Québec, l'esthétique du site GALERIE GALERIE comme pont entre l'espace numérique et l'espace physique et l'ironie et la critique présente dans leur travail. »